pachama

———————————————————

Sobriété énergétique
et Permaculture humaine

——————————v—————————








Les conseils proposés

A moyen terme, les économies d'énergie dans une habitation, dans des bureaux, sur un process industriel sont profitables à la fois pour l'environnement et pour les finances de ceux qui les mettent en oeuvre.

Néanmoins, certaines solutions mettent en jeux des modifications importantes de l'installation ou de l'habitation, et une réflexion préalable est souvent indispensable. Concernant l'environnement, une solution complexe ou lourde dans sa mise en oeuvre peut avoir un fort impact au départ, par exemple une dépense énergétique importante pour produire et monter le système (énergie grise), cette dépense pouvant être supérieure à l'économie d'énergie réalisée pendant la vie du système. Ces solutions peuvent également peser lourdement sur les finances du propriétaire au moment de l'investissement, nécessitant un emprunt bancaire ou un montage financier: si le gain annoncé est exagéré, le nombre d'année nécessaires pour récupérer l'argent investi augmente, et par conséquent la probabilité de voir le système tomber en panne ou se dégrader s'amplifie. Ceci peut empêcher la mise en oeuvre d'autres solutions éventuellement plus efficaces.

Ceci signifie qu'il est préférable de choisir dès le départ les bonnes options: de nombreuses solutions sont à la fois profitables ET économiquement ET pour l'environnement. Il est simplement important de prendre un peu de recul sur le panel des solutions, et de juger en toute indépendance leur pertinence globale sans se focaliser uniquement sur un élement de l'ensemble (uniquement les vitrages, la chaudière seule...). C'est ce que nous vous proposons: des études et des conseils indépendants de tout fournisseur et une vision globale prenant en compte tout type de solutions du berceau à la tombe.

L'évaluation initiale des gains économiques et environnementaux est ainsi une phase cruciale dans un projet. L'évaluation de l'économie d'énergie attendue repose à la fois sur une bonne connaissance de la consommation initiale et également sur un ensemble de calculs prévisionnels dépendant à la fois de la technique et de son contexte. Nous disposons de nombreux moyens pour bien déterminer ces économies: calculs thermiques, modèles physiques, mesures électriques ou thermiques, méthodes statistiques...

ordinateur


Les "lowtechs"

Les conseils que nous apportons sont orientés sur les low techs. Il s'agit de techniques en général simples et peu onéreuses, qui permettent d'atteindre le but recherché aussi efficacement que les techniques complexes et chères (high techs).

Le site Low-tech magazine présente un certain nombre de solutions simples dans divers domaines, les articles sont en anglais et parfois en espagnol. Des traductions françaises (pour les articles en lien avec les économies d'énergie) sont proposées sur notre site.

Vous pouvez lire ceci pour aborder le sujet:

En exemples complémentaires, on peut citer certaines solutions simples intéressantes, à comparer avec la solution high tech industrielle :

Ces solutions sont parfois atypiques, et ne sont pas toujours proposées en "clef en main" par un professionnel. Nous avons les moyens pour les évaluer et pour calculer leurs apports : connaissance du comportement physique des systèmes, aisance dans la manipulation d'outils de simulation informatique et expérience longue dans le domaine des économies d'énergie.

Nous pouvons également apporter des appuis méthodologiques pour les auto-constructeurs qui souhaiteraient mettre en oeuvre ces solutions "low-tech", ou des solutions plus "standard".


Argumentaires sur l'énergie et l'environnement

Une analyse pertinente sur les énergies d'aujourd'hui est primordiale pour assurer la durabilité des structures que l'on met en place. C'est primordial dans la sphère de la société, dans celle de l'entreprise comme dans celle de la famille. Une mauvaise gestion de nos sources d'énergies conduit fréquemment à une dégradation du fonctionnement de la structure considérée: forces de travail ralenties, coût d'approvisionnement prohibitifs, échanges limités etc.

Notre connaissance du monde de l'énergie et des différentes techniques de conversion associées amènent un certain recul face à la situation atypique que nous traversons. Nous mettons en regard les notions de besoins, d'objectif et de sources d'énergies pour offrir une analyse adaptée au besoin de chaque client.

La notion d'environnement est souvent très liée à celle de l'énergie. Toute conversion d'énergie influence notre environnement, en produisant des effluents, en affectant le climat global ou local.

Les impacts négatifs sont souvent liés à des pratiques non cycliques, qui ne redonnent pas à l'environnement des produits compatibles en qualité ou en quantité avec la continuation des structures de vie déjà formées.

Nos analyses environnementales s'attachent à rechercher le côté cyclique de nos activités, en estimant les moyens à notre disposition pour rendre à la nature des choses compatibles avec la vie présente dans le milieu.

Vous pouvez retrouvez certaines de nos analyses en accès libre sur medium@Pachama

L'expert de Pachama énergie peut participer à vos débats (de citoyens, publics, d'entreprise...) et vous offrir ainsi un point de vue argumenté sur de nombreux questionnements, permettant de s'inter-enrichir les uns les autres.

L'organisation d'assemblées peut aussi être envisagée, avec recherche permanente du consensus et respect de la parole de tous.

Des synthèses écrites peuvent aussi être produites à partir de diverses problématiques.


Recherches collaboratives

Nous participons à des démarches de recherche collaborative, avec des productions "open-source", dans le domaine de l'énergie.

Vous pouvez consulter les projets auquel nous contribuons sur:


Calculs et modèles physiques.

Grâce à nos compétences en thermodynamique des systèmes, nous sommes capables d'évaluer et de prédire par le calcul de nombreuses configurations envisagées.

De plus, suite à une longue expérience en recherche et développement, nous pouvons porter vers des problématiques concrètes des méthodes innovantes performantes mais parfois complexes à l'initialisation.

Un modèle est une représentation de la réalité. En sciences, le modèle reproduit le comportement du système considéré, il permet de prédire le fonctionnement lors d'une modification de contexte.

Concrètement, nous proposons à nos clients de construire une modélisation physique de leur système énergétique (bâtiment, chaudières, pompes, réseaux...) afin de pouvoir d'une part simuler son fonctionnement et d'autre part évaluer les apports d'une modification.

Les modèles que nous construisons sont en général:


Les modèles statistiques

Depuis plusieurs décennies dans l'industrie (systèmes d'acquisition de mesures), et maintenant chez les particuliers (compteurs intelligents gazpar, linky), des mesures sont effectuées sur les systèmes de conversion d'énergie. Ces mesures peuvent permettre de construire des modèles de comportement à partir de méthodes statistiques récemment rendues possibles par les avancées de l'informatique.

Ces modèles statistiques, tout comme leurs homologues basés sur des équations physiques, peuvent prédire le comportement du système considéré, et orienter les choix pour son optimisation.

Les principales méthodes que nous utilisons pour construire un modèle statistique à partir de mesures sont dites "par apprentissage", c'est à dire qu'elles apprennent le comportement sur une période donnée, et qu'elles prédisent ensuite les états attendus du système. Ce sont par exemple des méthodes de réseaux de neurones ou de classification.

Nous pouvons également envisager de coupler ces méthodes statistiques avec les modèles physiques 0D-1D.

En exemple, vous pouvez accéder librement à l'article sur un modèle statistique appliqué à la consommation énergétique d'une maison individuelle.


Les outils

La politique d'outils logiciels repose en premier lieu sur l'utilisation d'outils non propriétaires, développés de préférence de manière collaborative.

Nous privilègions le travail sur poste Linux (Ubuntu), bien que que ayons aussi à disposition un poste Windows pour tester la compilation pour nos clients.

Ainsi nous utilisons des logiciels multi plate-forme (Windows+Linux) permettant une totale adaptabilité et liberté quant aux développements réalisés.

L'outil utilisé pour les études thermiques de bâtiment est U48win (Fournisseur Perrenoud), qui malheureusement n'est pas disponible sous Linux.

modelica

Modelica est un langage de modélisation libre (open-source) développé par l'association Modelica. Il permet la modélisation dans tous les domaines avec une syntaxe de type mathématique relativement simple.

Pour une utilsation plus conviviale, l'Open Modelica Editor (OME) propose une interface graphique de modélisation et de simulation.

l'OME est livré avec un ensemble de bibliothèques de modèles, libres également

Ces développements libres, mis à disposition par la communauté d'utilisateurs, rend l'outil particulièrement riche et potentiellement plus performant que d'autres outils analogues mais assez chers à l'achat et à chaque mise à jour.

Rstudio

L'outil R est un logiciel libre concurrent de Matlab, dédié à la manipulation de données et aux calculs statistiques.

Une interface multi plate-forme est disponible, Rstudio, et rend son utilisation plus conviviale.

Sa richesse réside surtout dans l'énorme travail que la communauté R partage sous la forme de bibliothèques, libres d'installation et d'utilisation.